Les neurosciences ont prouvé que nous sommes gouvernés à 90% par notre inconscient.

Notre conscient ne représentant que 10% dans nos prises de décision.

Les neurosciences ont également prouvé que notre inconscient ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire.

De o à 7 ans des émotions viennent directement nous impacter et se loger dans notre inconscient. Dès lors c’est lui qui dictera nos actions et prises de décision pour que notre réalité colle avec les émotions imprimées.

Les paroles que nous prononçons ou écoutons tout comme nos monologues intérieurs ont un grand impact sur l’inconscient. Notre inconscient joue le rôle d’un prodigieux amplificateur, il prend les paroles au sens littéral.

Mais si nous semons des idées, des croyances et des suggestions positives dans notre inconscient, il va se mettre à les considérer comme vraies.

L’inconscient sait exactement ce qui est bon pour une personne, il connaît les réponses à ses besoins, il représente un énorme réservoir de ressources créatives. Cependant, il a besoin de demandes et suggestions précises et claires.

L’inconscient est particulièrement sensible au langage des émotions et réagit fortement au pouvoir des images.

Il ne fait pas de distinction entre le passé, le présent ou le futur, il vit dans une sorte de présent éternel. Ainsi, quand nous imaginons un objectif déjà réalisé il ne fera pas la différence entre ce qui doit encore se réaliser et la projection du désir déjà réalisé.

Et si une personne s’imprègne de l’image du changement désiré, l’émotion positive émise renforcera la programmation de l’inconscient.

Il faut comprendre que notre force de volonté ne pourra rien si nous ne créons pas une alliance avec notre ami-ennemi inconscient lui même influencé par nos émotions.

Pour rendre une suggestion opérative et pour éviter de créer l’effet contraire nous devons exprimer ce que nous voulons atteindre et non pas la négation de ce que nous voulons éviter.

Par exemple, vous dites « Mon estomac ne me fait plus mal ». L’inconscient n’entend pas la négation, il entend donc ; « Mon estomac fait mal », il donnera cet ordre à votre corps. Il vaut mieux dire « Mon estomac va bien ».

L’inconscient est imperméable à la logique, il associe les souvenirs avec les émotions et ne fait pas de différence entre la réalité et l’imagination ni entre le passé et le présent.

Il se nourrit d’informations sensorielles de nos 5 sens :

La vue

L’ouie

Le goût

L’odorat

Le toucher

Que se passe t’il quand vous souhaitez perdre du poids ?

Au début vous pensez devoir faire un régime. Vous focalisez alors votre attention sur votre poids et sur les parties enrobées de votre corps.

En concentrant votre attention sur ces parties, votre corps réagira en augmentant encore la prise de poids dans ces parties pour vous faire comprendre à quel point vous êtes dur(e) envers vous même, à quel point vous vous détruisez avec vos pensées négatives.

De fait, le surpoids est seulement un symptôme sous jacent à un mal être émotionnel.

Vous mangez plus pour remplir un vide qui est seulement l’expression d’une émotion réprimée. (rejet, se sentir inutile, mal aimé(e), la peur de manquer, de ne pas être reconnu(e) etc…)

L’excès de poids peut représenter une non acceptation de soi même, le fait de ne pas s’aimer, d’être en permanence à la recherche de l’amour des autres ou de la peur de ne pas être aimé.  

Le surpoids peut aussi représenter un manque d’estime de soi ou une blessure d’abandon. Il peut aussi être lié à des frustrations sexuelles ou au fait de ne pas accepter sa propre sexualité.

Peut être aussi désirez-vous ressembler à quelqu’un que vous avez admiré quand vous étiez jeune et cette personne était en surpoids. Si vous admirez les qualités de cette personne, vous pouvez le faire sans en prendre la silhouette !

L’accumulation de gras signifie que vous cherchez inconsciemment à vous isoler de la communication avec l’extérieur, d’un sentiment ou d’une émotion prisonniers à l’intérieur de vous et que vous ne voulez pas voir.

Un jour Léonie vint me trouver pour me demander de l’aider à maigrir. Léonie était toute mince. Je lui ai donc demandé pourquoi elle voulait maigrir. Elle me répondit qu’elle n’aimait pas ses cuisses, elle les trouvait trop grosses. Quand je lui ai demandé ce que représentaient pour elle ses cuisses, elle me dit la féminité. Bien qu’extérieurement très féminine, intérieurement, avec tout ce qu’elle avait à gérer, Léonie se sentait comme un homme. Par l’intermédiaire de ses cuisses, l’inconscient de Léonie lui envoyait un message, celui d’être plus douce avec elle même, de prendre un peu de temps pour elle. Léonie s’est mise à décorer sa maison, à rester plus chez elle à s’occuper de choses qui lui plaisent, à soigner sa féminité intérieure. Sans faire de régime, ses cuisses ont maigri !

Il se peut que vous vivez dans l’insécurité affective ou mentale, dans la solitude ou l’isolement. Inconsciemment, vous emmagasinez pour éviter la pénurie.

Les origines de ces peurs de manquer peuvent avoir été vécues dans l’enfance et sont  souvent en relation avec la maman.

La première chose à faire pour maigrir est d’accueillir votre corps comme il est sans le juger. Pour l’instant il vous protège.

« J’accepte mon corps même s’il est en surpoids, je l’aime et le respecte, je le remercie pour la protection qu’il m’apporte. »

« Je m’accepte comme je suis en cet instant présent et j’ai confiance en moi »

« Je prends conscience que manger plus que nécessaire est directement lié à des émotions que je n’exprime pas. »

Les émotions réprimées donnent de l’espace aux croyances limitantes qui vont installer un état de stress. Le stress est à l’origine de tout problème lié au surpoids.

Si vous souriez alors qu’intérieurement vous souffrez, vous créez une dissonance émotionnelle et vous cachez votre vraie nature.

En ne vous autorisant pas à être vous même, les peurs, les frustrations, les angoisses, la colère et la tristesse font leur apparition.

Rappelez vous que le plus beau cadeau que vous pouvez offrir à l’autre n’est pas votre sourire ou votre gentillesse mais votre authenticité.

La méditation  et le yoga sont des alliés inestimables pour vous permettre de nettoyer votre inconscient de toutes ces émotions et pensées négatives de dévalorisation ou non acceptation de vous même.

Plus vous êtes en phase avec vous même, l’être que vous êtes profondément, mieux l’énergie circule en vous et plus votre silhouette peut s’affiner.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *