Quelques conseils pratiques

– Pratiquez à jeun, à 2heures d’intervalle environ, des repas principaux. Et pensez à boire de l’eau après.

Pourquoi pratiquez à jeun : Simplement parce que si vous venez de manger, vous avez besoin de votre énergie pour digérer. Si vous l’utiliser pour à la fois digérer et faire de l’exercice, vous ne faites que produire un stress supplémentaire à votre estomac et à tout votre système au lieu de vous regénérer comme vous le désiriez.

– Boire de l’eau

L’eau aide la circulation de l’énergie et elle permet une meilleure élimination. Quand vous faites du yoga Kundalini, vous vous nettoyez rapidement. Le corps doit pouvoir se libérer de toxines dégagées. Alors rappelez-vous, si vous avez mal à la tête après une pratique, même très douce, ou le lendemain d’une pratique, précipitez-vous sur un grand verre d’eau. Buvez, buvez.

– le temps de pratique

Ne vous préoccupez pas. Si vous trouvez que les exercices sont trop longs pour vous, vous pouvez diminuer le temps de pratique.

Vous commencez là où vous en êtes, c’est petit à petit, avec une pratique régulière que les choses vont s’améliorer. L’important est de prendre plaisir à l’effort. Il est inutile de forcer. Le yoga est une histoire d’harmonie, de rythme, d’union, de découverte. Accueillez-vous tel que vous êtes et laissez-vous porter petit à petit par l’exercice. La souplesse et l’endurance s’acquièrent avec le temps.

– Développez une attitude de gratitude et de respect face à cette science millénaire et aux sages qui l’ont véhiculée tout au long de votre pratique.

 

– Ne pratiquez jamais sous l’emprise de produits dopant (alcool, drogue etc…). Cela pourrait s’avérer très contre productif et dangereux.

– Quand vous pratiquez vous générez beaucoup d’énergie qui continue à travailler pendant encore un certain temps. Par conséquent nous vous conseillons, pour recevoir un maximum de bénéfices :

– de ne pas fumer tout de suite après le cours.

Vous venez de vous oxygéner. Vous êtes tout ouvert. Cette cigarette là en vaudrait 12 d’un coup.

– de ne pas prendre de douche tout de suite après le cours. L’énergie, ou prana, continue de se déposer et, telles de petites particules de poudre magique, de descendre en vous. Si vous prenez immédiatement une douche, vous vous empêcheriez de recevoir cette bénédiction, le plein effet de l’effort que vous venez de produire.

De plus, vous avez certainement transpiré un peu. Il est important que votre corps ait le temps de récupérer les sels minéraux dégagés par la sueur.

– Ne pas manger tout de suite après le cours. Vous compenseriez le vide créé par la pratique, le nettoyage qui s’est opéré pour laisser place au nouveau, plus cristallin, par de la nourriture qui vous alourdirait aussitôt.

– Prenez quelques instants pour savourer votre victoire. Vous avez bougé dans un espace de conscience particulier pour accueillir les changements à venir. Remerciez-vous et remerciez votre corps de vous avoir soutenu dans cette aventure. Respirez avec gratitude.

 

 

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir lu les rubriques présentation et choisir un cours.

Je vous souhaite tout le meilleur.